Booster sa vitalité et son système immunitaire grâce à l’alimentation santé !

En cette période d’épidémie, prenons soin de notre santé au travers de notre assiette plus que jamais !

Je souhaitais partager avec vous quelques conseils pour booster votre santé au travers de votre assiette !

Le ventre contient 70% de notre système immunitaire. Autant dire qu’en ce moment de crise sanitaire, veiller à ce qu’on mange est essentiel pour se donner toutes les chances de rester en pleine santé. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez aller lire mon article sur quelques attitudes à adopter pour prendre soin de notre ventre, ce deuxième cerveau.

L’idée de l’article d’aujourd’hui est donc de potentialiser la santé en consommant une alimentation adaptée et surtout, hypotoxique (faible en éléments intoxicants).

Soyons conscients pour rester vaillants !

Les attitudes à adopter pour booster son immunité

Commencer les repas par une petite source de crudités pour éviter de stimuler inutilement le système immunitaire qui réagit lorsque l’on commence le repas pas des aliments cuits. Des études scientifiques l’on prouvé, débuter le repas par des crudités limite grandement l’activité des globules blancs. On choisit un légume qui nous donne envie : carottes râpées, radis à croquer, fleurettes de chou-fleur avec du houmous, bâtonnets de concombre et de poivron rouge avec du guacamole…

De cette façon, vous apportez dès le début du repas des sources merveilleuses de vitamines et minéraux, sans stimuler inutilement le système immunitaire !

 

Manger des graines germées qui regorgent de micronutriments, un carburant magnifique pour la santé du corps car elles contiennent tout le concentré de vie de la plante en devenir ! Elles sont, en plus, très faciles à faire pousser chez soi, même sans germoir ! Avec trois fois rien et quelques jours de patience, vous aurez à disposition des petites bombes nutritives !

Pour fabriquer facilement un germoir et des graines germées maison, il vous faudra : des lentilles, un bocal en verre, un élastique et une gaze (pour faire les bandages).

Procédé de la germination maison : Découper dans la gaze un carré de 10cm par 10cm, faire tremper toute une nuit 1 cuillère à soupe de lentilles dans le bocal, fermé avec la gaze et l’élastique. Le lendemain, tout en maintenant la gaze, renverser doucement le bocal pour vider l’eau, qui va s’écouler au travers de la gaze.

Pour rincer les graines : Retirer la gaze pour remplir à nouveau le bocal avec de l’eau, replacer la gaze et vider à nouveau l’eau.

Rincer matin et soir les graines de cette façon, pour les maintenir l’humidité dans le bocal.

Disposer le bocal avec la gaze, l’ouverture vers le bas dans un récipient de façon à ce qu’il soit en position inversé et de biais, de cette façon.

 

• C’est plus que jamais le moment de favoriser une alimentation végétarienne. En effet, la consommation de viande n’est pas grandement bénéfique pour la santé, vous le savez sûrement déjà avec tous les articles rédigés à ce propos. Source de toxines, de nitrates et d’acides gras et de métaux lourds, la digestion de la viande est longue et difficile pour le système digestif, et la santé en pâtit. Mettez-vous au vert !
Vous retrouverez une belle quantité de protéines dans l’alimentation végétarienne. Pensez aux légumineuses (pois chiches, lentilles, pois cassés, fèves, haricots rouges…) associées par exemple à du riz semi-complet pour vous complémenter en protéines, et à une source de vitamine C pour une meilleure absorption du fer présent dans les légumineuses (en mangeant simplement des crudités ou un assaisonnement au citron par exemple).

 

• Favoriser les aliments riches en zinc, un oligoélément bénéfique pour renforcer l’immunité. On en retrouve dans : le germe de blé, les graines de courges entières non torréfiées, le beurre de cacahuète, la purée de sésame (tahin), les flocons d’avoine, les amandes, le miso, le riz complet, toutes les légumineuses, les champignons shiitake. Si vous pouvez vous le permettre et que vous en mangez, également dans les huîtres, qui sont l’une des sources les plus concentrées en zinc.

 

• Consommer des aliments riches en cuivre, un autre oligoélément bénéfique pour le système immunitaire. On en retrouve dans : les algues, la spiruline, le soja, les champignons shiitake, les légumineuses (pois chiche, lentilles, haricots rouges…), les noix de cajou, les cacahuètes, les oeufs, le chocolat et le cacao, les graines de sésame, les noisettes, les noix du Brésil, l’orge, le sarrasin, le quinoa.

 

• Même si le confinement peut donner la sensation de faim car on s’ennuie plus facilement ou que l’on éprouve plus de stress, manger à heures régulières en évitant de grignoter, pour limiter la sur-stimulation du système digestif, utiliser de l’énergie et provoquer là aussi du stress métabolique (qui nous fragilise face au virus, et à toute autre pathologie d’ailleurs)

 

• Agrémenter des assaisonnements avec des agrumes pour apporter de la vitamine C !

Recette d’assaisonnement santé : 1 cuillère à soupe de moutarde, 1 cuillère à soupe de jus de citron, 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre non pasteurisé (= plus efficace et basifiant), 6 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel ou sauce soja

L’astuce en + : peler quelques zestes de citron à ajouter à vos salades ou directement dans l’assaisonnement ! Sa forte teneur en vitamine C apportera encore plus de bienfaits à vos préparations. Bien sûr, choisissez vos citrons bio, pour limiter les toxiques (très présents dans la peau).

Pour ma part j’ajoute à cet assaisonnement : du curcuma en poudre et du poivre (qui potentialise les effets bénéfiques de la curcumine), 1 cuillère à café de miso (= probiotiques naturels), et pour l’huile, je fais moitié huile d’olive, moitié huile de lin ou huile de noix, pour un apport en oméga-3 et 9 : des atouts de santé !

On peut aussi ajouter une gousse d’ail émincée, une goutte d’huile essentielle de ravinsara ou d’arbre à thé, ainsi qu’un clou de girofle émincé, pour ses vertus antivirales et antitussives.

Je prépare cet assaisonnement 5 minutes avant le repas, pour conserver la vitamine C présente dans le citron.

 

• Consommer en général chaque jour des fruits et légumes frais qui sont, lorsqu’ils sont crus, sources de vitamine C qui participe à la formation des lymphocytes-T (= cellules immunitaires). En top 10 des sources de vitamine C, on retrouve : les choux verts, rouges, le chou-fleur, les poivrons rouges, verts, jaunes, le persil, le brocoli, les algues, le poireau, le piment. Là encore, consommez-les crus car la vitamine C est détruite en grande partie par la cuisson (la stérilisation et la pasteurisation).

 

• Consommer de l‘ail frais pour ses puissantes propriétés antiseptiques et antivirales : si vous êtes 2 à en manger, les effets « haleine ailée » s’annulent, promis ! Ajouter de l’ail chaque jour à vos salades, plats et autres tartinades. Allez-y franco, 3 gousses d’ail frais par jour et par personne, c’est le top en ce moment !

À toutes mes copines qui en raffolent : l’ail c’est la vie !

 

• Si vous souhaitez préparer des probiotiques naturels (qui renforcent le système immunitaire ++), je vous invite à aller voir mon article sur la lacto-fermentation, pour préparer très facilement des petits bocaux pleins d’enzymes digestives, encore un atout du système immunitaire !

 

• Boire régulièrement des tisanes de plantes intégrales : feuilles de laurier, thym, romarin, sauge, variez en fonction de ce que vous pouvez vous procurer et ajoutez-y du gingembre frais râpé ou en poudre, des clous de girofle écrasés, un bâton de cannelle. Les plantes intégrales sont fortement concentrées en principes actifs non dénaturés, la preuve on en fait des huiles essentielles antiseptiques, antiparasitaires, antivirales… Bon à savoir !

Et aussi : le fait de boire régulièrement envoie les éventuels microbes / virus présents dans la zone de la gorge tout droit dans l’estomac où ils seront détruit par l’acide gastrique, ahhhh, que le corps est bien fait… vous limitez ainsi le risque d’être infectés par le virus.

 

• Si vous pouvez vous le permettre, buvez des jus verts à l’extracteur !

Choisir des légumes à feuilles vertes, des fruits à IG bas (pomme, poire, pamplemousse par exemple, 1 seul fruit / jus maximum pour limiter l’absorption de sucre), du radis noir en petites quantités, du persil frais, du citron, du gingembre et curcuma frais… bio si possibles pour limiter l’ingestion directe de produits chimiques et toxiques.

Les jus à l’extracteur sont de vraies bombes de micronutriments directement assimilés dans le sang et apportant chlorophylle et vitalité à l’intestin, un concentré de puissance nutritive !

Vous pouvez toujours utiliser une centrifugeuse si vous souhaitez profiter des nombreux bienfaits des micronutriments présents dans les jus frais, même sans extracteur. Filtrez à l’aide d’une passoire ou d’un chinois, et récupérez les fibres pour en faire des falafels par exemple…

Les attitudes à limiter pour éviter de fragiliser le système immunitaire

Limiter le plus possible les produits laitiers qui provoquent une production de mucus, ce qui encombre et engorge les poumons et les voies ORL ainsi que les intestins, siège du système immunitaire. Vous voulez du calcium pour vos os ? Les amandes ou encore légumes verts comme les brocolis en sont gorgés, si si !

Vous aimez votre petit yaourt en fin de repas ? Passez au végétal pour quelques temps.

Le fromage, vous ne pouvez pas envisager la vie sans ? Limitez la consommation ou tentez l’expérience du faux-mage, vraiment pas comparable au vrai fromage, mais bien moins nocif !

 

Limiter le gluten, surtout tous les jours, et particulièrement le soir, on le sait, qu’on soit intolérant ou non, la gliadine qui est la molécule du gluten, englue les intestins, limitant ainsi le passage des nutriments dans le sang qui ne peuvent plus être bien absorbés au travers de la paroi intestinale. Quinoa, riz complet, sarrasin, amarante, millet, et autre pain des fleurs ne contiennent pas de gluten, mais sont tous aussi savoureux et bien plus digestes.

 

Évitez au maximum les produits industriels : gâteaux, sauces, plats tout prêts, glaces bourrées de sucre… évitez le plus possible tout ce qui est transformés et donc non naturel. On sait que ce n’est pas bénéfique pour le corps que de consommer des produits raffinés, car ils contiennent beaucoup d’additifs alimentaires chimiques, du sucre en grande quantité, du sel, et sont vides d’éléments nutritifs, vides de vie ! Apprenez à préparer vous-même, ça coûte moins cher et en cette période, ce n’est pas le temps qui manque pour cuisiner !

Recette d’une glace maison végane avec seulement 2 ingrédients !!

Pour 2 personnes : 3 bananes, du lait végétal.

Découper les bananes en morceaux, et placer dans un récipient au congélateur au moins 3h. Sortir les bananes du congélateur, placer dans un grand bocal, verser un à deux filets de lait végétal, puis mixer le tout avec le mixeur plongeant (pour la soupe), ou bien directement au robot (moins de vaisselle à faire avec le mixeur plongeant !). La texture doit être souple, comme celle d’une glace !

Cela prend environ 5 minutes. Si les bananes sont trop congelées, ajouter un peu de lait végétale pour faciliter le mixage.

Et voilà, c’est prêt ! Pour les plus gourmands, vous pouvez ajouter des pépites de chocolat, du beurre de cacahuète, une pincée de cannelle, bref, ce qui vous fera plaisir dans la mesure du raisonnable !

En bref : Mangez du cru (bio si possible et bien lavé), surtout en début de repas pour éviter de solliciter le système immunitaire, pour apporter de la vie à vos cellules et renforcez votre immunité avec des alicaments, ces aliments santé qui agissent sur nous comme des médicaments naturels !

Comme nous sommes plus statiques dans cette période confinement, les intestins sont moins bien oxygénés car moins mis en mouvement par ne serait-ce que la marche naturelle que l’on pratique habituellement au quotidien. Essayez donc de limiter les produits intoxicants qui resteront plus facilement stockés en vous de par le manque d’exercice et d’air pur, afin de préserver votre système immunitaire, garder l’esprit clair et le moral au beau fixe !

Car une nourriture toxique (= nocive) ne joue pas uniquement sur notre santé physique, mais également sur notre humeur au quotidien.

Si vous le sentez, essayez de manger végan pendant une semaine, en intégrant les conseils bénéfiques que l’on vient de voir, vous verrez que vous vous sentirez bien plus zen, bien plus léger physiquement et mentalement ! Et votre système immunitaire sera ravi.

Prenez soin de vous ♡

Vous souhaitez aller plus loin pour booster votre immunité ?

RICHESSES-INTERIEURES_Logo_or
RICHESSES-INTERIEURES_Logo_or

Praticienne de bien-être holistique depuis 2015, je souhaite aujourd’hui vous partager les sujets de santé naturelle et de développement personnel pour vous aider à vivre mieux au quotidien. Le bien-être est un sujet aussi riche que passionnant et le partager l’est encore plus !